UQÀM

Passer au contenu

Design Montreal

Windows 8 プロダクトキー, windows 8.1 Professional プロダクトキー, Windows 7 Professional プロダクトキー

ACCUEIL

BONNE RENTRÉE!

L’exposition Le tout et la partie – Michèle Lemieux, du dessin au film d’animation est présentée jusqu’au 6 novembre inclusivement, du mercredi au dimanche, de midi à 18h. Entrée libre.


Le tout et la partie
Michèle Lemieux, du dessin au film d’animation

Centre de design
22 septembre au 6 novembre 2016
Vernissage: mercredi 21 septembre, à 18h

Mercredi 19 octobre, 18 h.
Présentation spéciale du film Le grand ailleurs et le petit ici commenté par Michèle Lemieux

Projection d’une adaptation du film Le grand ailleurs et le petit ici sur la façade du Centre de design de l’UQAM : du 21 septembre jusqu’au 06 novembre 2016 inclusivement, de 18 h à 23 h

Commissaire: Angela Grauerholz

Cette exposition est consacrée au travail de l’illustratrice québécoise et cinéaste de films d’animation Michèle Lemieux. L‘exposition portera principalement sur les nombreux carnets de croquis de Lemieux en rapport avec les films d’animation qu’elle a réalisés pour l’Office national du film du Canada (ONF) entre 2003 et 2012. En outre, comme l’artiste travaille à la production d’un nouveau film, le public aura une occasion privilégiée de découvrir les esquisses préliminaires et les expérimentations visuelles sur l’écran d’épingles, instrument singulier, créé en France par Alexander Alexeïeff et Claire Parker et propriété de l’ONF.

Grâce à un prêt exceptionnel consenti par le Centre national du cinéma et de l’image animée (France), le public montréalais pourra voir un instrument similaire à celui qu’utilise Michèle Lemieux dans son studio à l’ONF.

Cette exposition, produite par le Centre de design de l’UQAM, est présentée avec la collaboration de l’Office national du film du Canada et du Centre national du cinéma et de l’image animée (France). Sa réalisation a été rendue possible grâce au soutien financier du Conseil des arts du Canada.

Communiqué de l’événement

Photos du vernissage de l’exposition au Centre culturel canadien à Paris

Photos disponibles pour la presse

Communiqué de la programmation de la rentrée au Centre de design

Communiqué du Centre culturel canadien à Paris


Notes vagabondes | 
Nelu Wolfensohn

17 novembre au 11 décembre 2016
Vernissage : mercredi 16 novembre, à 18 heures

Commissaire : Jocelyne Le Boeuf, directrice recherche et valorisation des Design Labs de l’École de design Nantes Atlantique

Notes vagabondes est une rétrospective d’affiches réalisées par Nelu Wolfensohn, professeur à l’École de design de l’UQAM et membre honoraire de la Société des designers graphiques du Québec. Majoritairement sélectionnées dans le cadre de concours internationaux de design, celles-ci abordent des sujets ancrés dans l’actualité politique, sociale ou culturelle se référant autant à la réalité québécoise qu’aux problèmes universels de notre époque. Le catalogue de l’exposition Notes vagabondes sera imprimé et diffusé sur le Web en format numérique.

Les œuvres de Nelu Wolfensohn, régulièrement exposées et publiées, font partie des archives de musées, bibliothèques et collections privées. 27 de ses affiches se retrouvent dans la collection permanente du Musée de beaux-arts de Montréal (MBAM) et il est le seul affichiste canadien dont le travail figure dans la publication Arts décoratifs et design du MBAM, parue en 2012. Nelu Wolfensohn fut l’unique designer canadien invité à participer à la World’s best poster designers exhibition qui s’est déroulée en 2015 dans le cadre du 1er Festival international d’affiches à Shenzhen, Chine.

Communiqué de la programmation de la rentrée au Centre de design


Heinz Waibl. Le voyage créatif

16 février au 9 avril 2017
Vernissage : mercredi 15 février à 18 h

Cette exposition porte sur l’itinéraire créatif et professionnel de Heinz Waibl, importante figure de graphiste de l’«école milanaise» aux années 1950/60, mettant en lumière son double parcours entre l’Europe et les États-Unis (avec une extension en Afrique du Sud). Parmi les projets plus connus, on peut citer ceux pour Rai, la Rinascente, Atkinsons, Olivetti, Pirelli, Flos – mais aussi la collaboration avec Unimark International à Chicago et à Johannesburg à la fin des années 1960, grâce à laquelle Waibl développa l’identité de marque pour JCPenney et American Airlines (avec Massimo Vignelli).

Waibl n’est pas le seul italien à tenter sa chance en Amérique – Massimo Vignelli, Giulio Cittato et Piero Ottinetti passent aussi par Chicago à cette époque – mais en 1971 il décida de rentrer en Italie, où il mettra à profit l’expérience acquise dans le domaine émergeant de l’identité corporative.

L’approche adoptée par les deux commissaires suit cette même logique: Nicoletta Ossanna Cavadini, directrice du m.a.x. museo à Chiasso, en Suisse, revient sur les débuts de Waibl à Milan ainsi que sur la période successive au retour en Italie, tandis qu’Alessandro Colizzi, professeur à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal, se penche sur l’expérience aux ÉU de Waibl comme de ses contemporains.

L’exposition présente plus de 350 artefacts réalisés par Waibl – affiches, esquisses, études de logotype, brochures, publications, annonces, objets, emballages – ainsi que sa correspondance avec Max Bill, Max Huber et Georges Vantongerloo. Une section parallèle présente une sélection de projets américains de Cittato et Ottinetti. Une section photographique offre un aperçu de la vie et des fréquentations de Waibl dans le Milan des années 1950. Sont aussi exposés des projets de Max Huber dédiés à son ami et apprenti Waibl.

Exposition organisée par le Centre culturel de Chiasso

L’exposition sur le site de Domus

image005-e1409947216932

 

 

 

 

Événements diffusés par v2com


Mise en lumière du centre de design

Séries de projections sur la façade du pavillon de design
Une oeuvre, dont le contenu varie en fonction des événements du Quartier des spectacles et de la programmation du Centre de design, est projetée du mercredi au dimanche, à la tombée de la nuit,
sur la façade du pavillon de design de l’UQAM. Elle est réalisée dans le cadre de la mise en lumière du
Centre, en étroite collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles.

En savoir plus sur les projections